La Chine vante sa gestion du covid-19 même si elle en a « payé le prix fort »