Après la décapitation d’un professeur, le monde enseignant entre la colère et la « sidération totale »