Des milliers de personnes ont manifesté contre la loi « sécurité globale »