Attaque de Tombouctou : au Mali, “une professionnalisation du terrorisme”