Haïdar al-Abadi, favori de la communauté internationale et grand perdant des élections irakiennes