États-Unis – Iran : dos au mur, Rohani cherche des marges de manœuvre