Le Covid-19 au centre du G20 virtuel présidé pour la première fois par Riyad