Archive mensuelle avril 2024

???? En direct : crainte d’une attaque imminente de l’Iran contre Israël

Les forces israéliennes ont mené de nouveaux raids meurtriers dans la bande de Gaza et le Hezbollah libanais a lancé des salves de roquettes vers le nord israélien, sur fond samedi de crainte d’une attaque iranienne contre Israël. Suivez en direct l’évolution de la situation au Proche-Orient.

Élargissement du corps électoral en Nouvelle-Calédonie : manifestations des deux camps à Nouméa

La question de l’élargissement du corps électoral, actuellement examinée au Parlement, a fait descendre dans les rues de Nouméa, samedi, des milliers de personnes des deux camps, indépendantistes et non-indépendantistes. Les manifestants se sont retrouvés dans le centre-ville, séparés par un « cordon sanitaire » mis en place par les forces de l’ordre.

Un an de guerre au Soudan : une solution politique impossible ?

Alors que la guerre opposant l’armée aux paramilitaires a fait des milliers de morts au Soudan et provoqué une crise migratoire, les négociations entre les deux camps demeurent au point mort. Et ce, malgré plusieurs tentatives de médiations internationales. Comment expliquer la persistance de ce blocage ? Éléments de réponse.

Le conseil présidentiel de transition officiellement créé en Haïti

Le conseil présidentiel de transition en Haïti a été officiellement créé, un mois après l’annonce de la démission du Premier ministre Ariel Henry. Sur le terrain, près de 100 000 personnes ont fui la zone métropolitaine de Port-au-Prince ces trente derniers jours pour échapper à la violence des gangs, a annoncé vendredi l’Organisation internationale pour les migrations (OIM). 

Le Mexique et l’Équateur à couteaux tirés : retour sur une crise diplomatique

Le Mexique a annoncé jeudi avoir déposé une plainte auprès de la Cour internationale de justice, demandant la suspension de l’Équateur des Nations unies. Cette plainte fait suite à la rupture des relations diplomatiques entre les deux pays, après un raid de la police équatorienne dans l’ambassade du Mexique à Quito – au mépris du droit international, qui protège les représentations diplomatiques. Explications d’une crise sans précédent.

Matches de cricket fantômes : l’avenir de l’équipe de France féminine en suspens

Alors que le cricket sera sport olympique à Los Angeles en 2028, l’équipe de France féminine est très mal en point. Dix-sept internationales ont demandé l’ouverture d’une enquête sur les allégations selon lesquelles leur instance dirigeante aurait organisé de faux matchs de cricket féminin pour toucher des subventions de la part du Conseil international du cricket (ICC). France 24 s’est penchée sur les conséquences qu’ont eu cette demande pour les joueuses tricolores.

???? En direct : poussée de fièvre entre Israël et l’Iran, la guerre fait rage à Gaza

Des menaces de représailles de l’Iran contre Israël ont de nouveau fait monter la tension vendredi au Proche-Orient, suscitant des appels à la retenue au moment où des progrès en vue d’une trêve dans la bande de Gaza se font attendre. Suivez en direct la situation au Proche-Orient.

En Birmanie, la junte retire ses troupes d’une ville stratégique frontalière de la Thaïlande

L’armée birmane s’est retirée de Myawaddy, une ville frontalière stratégique pour le commerce avec la Thaïlande. Une nouvelle défaite essuyée par les militaires, déjà en difficulté depuis plusieurs mois dans le nord et l’ouest de la Birmanie.

La justice argentine estime l’Iran derrière les attentats de 1992 et 1994 contre la communauté juive

La justice argentine a estimé jeudi l’Iran d’avoir commandité les attentats contre l’ambassade d’Israël en 1992 et la mutuelle israélienne Amia en 1994 à Buenos Aires. Elle a également désigné le mouvement chiite Hezbollah comme auteur de l’attentat de 1994.

Au Togo, les opposants à la nouvelle Constitution accentuent la pression contre le pouvoir

Plusieurs partis politiques togolais et groupes de la société civile ont réitéré jeudi leur appel à protester les 12 et 13 avril contre la nouvelle Constitution. Depuis son adoption fin mars, ce texte supprimant le régime présidentiel au profit d’un régime parlementaire suscite une vive controverse que le gouvernement peine à éteindre. Décryptage.