Réforme de la SNCF : l’argent, nerf de la grève