“Chinawood” : empire contre-attaque ou menace fantôme ?