Cannes, jour 2 : avec “Everybody Knows”, la fête débute sans éclat