Les deux cas suspects à Salisbury ont été exposés au même poison que Sergueï Skripal