Loi israélienne sur « l’État-nation juif » : un texte « contraire à la démocratie, raciste et colonialiste »