Il y a 20 ans, les premiers attentats d’Al-Qaïda frappaient le Kenya et la Tanzanie