Yémen : la coalition admet des “erreurs” dans le raid sur un bus qui a tué 40 enfants