Entre craintes et intérêts économiques, la route du nord de l’Arctique s’ouvre au trafic maritime

Entre craintes et intérêts économiques, la route du nord de l’Arctique s’ouvre au trafic maritime

Le “Venta”, un porte-conteneurs du groupe danois Maersk, est arrivé jeudi à Saint-Pétersbourg après cinq semaines passées dans les eaux glaciales du nord de l’Arctique. Un trajet inédit pour un tel navire, rendu possible par la fonte des glaces.

À propos de l’auteur

admin administrator