Meaza Ashenafi devient la première femme à diriger la Cour suprême en Éthiopie