“Gilets jaunes”: l’exécutif cherche une réponse