“Un des meilleurs présidents américains” : quand Houellebecq tresse des lauriers à Trump