Défiant la polémique sur ses origines, Elizabeth Warren à l’assaut de la Maison Blanche