L’armée, “colonne vertébrale de l’Algérie”, dit partager les mêmes valeurs que le peuple