Le pape François et le roi Mohammed VI défendent le statut “multi-religieux” de Jérusalem