Accusée de soutenir le maréchal Haftar, la France réaffirme son appui à Tripoli