Au Soudan, le Conseil militaire reproche aux manifestants l’absence de la charia dans leurs propositions