Après le Covid-19, le Ségur de la santé porte le “coup de grâce” aux sages-femmes

Après le Covid-19, le Ségur de la santé porte le “coup de grâce” aux sages-femmes

En première ligne pendant le pic épidémique de Covid-19, les sages-femmes se sentent oubliées par les accords du Ségur de la santé. Une “occasion ratée” de reconnaître cette profession, pourtant mobilisée au quotidien pour la santé des femmes. Reportage à la Maison des médecins du Pré-Saint-Gervais, en Seine-Saint-Denis.

À propos de l’auteur

admin administrator