La “perfide Albion” : Napoléon et son éternel rival britannique

La “perfide Albion” : Napoléon et son éternel rival britannique

L’anglophobie de Napoléon Bonaparte remonte à ses jeunes années au sein de l’académie militaire. Après son ascension fulgurante en tant qu’empereur, ce sont les Britanniques qui ont réduit à néant sa flotte à Trafalgar et qui l’ont exilé sur l’île de Sainte-Hélène. France 24 revient sur son antagonisme viscéral contre ce pays qu’il appelait “la perfide Albion”. 

À propos de l’auteur

admin administrator