Descendants d’esclaves français : “Retrouver leurs traces, essayer de comprendre m’a apaisée”