La France touchera 40 milliards d’euros après la validation de son plan de relance par l’UE